Comment arriver à lâcher-prise ?

lâcher-prise

Image crédit : /pixabay.com

Comment arriver à lâcher-prise ?

On nous parle tout le temps de lâcher prise… mais qu’est-ce que ça veut bien dire?

Quand on vous dit de lâcher prise c’est qu’il convient d’arriver à vivre un certain détachement face aux problèmes qui peuvent survenir dans votre vie. Il s’agit d’arriver à se détacher un maximum de la charge émotive négative qui en ressort.

Il est impossible de changer les événements extérieurs, vous n’avez aucune prise sur votre boss, vos amis et votre environnement. La seule personne sur qui vous pouvez agir : c’est vous. En y arrivant vous allez changer votre façon de percevoir l’extérieur. Vous serez plus calme et apaisé et serez alors dans le lâcher prise. En accédant à cet état de conscience vous vous donnerez une chance de vivre moins de stress.

Le fait d’être enclin aux jugements négatifs renvoient en réalité à la mauvaise image que l’on a de nous-même. Il faut arriver à arrêter de se critiquer. Apprendre à être plus tolérant envers soi-même et s’aimer tel que l’on est. Au quotidien, on s’exerce à être plus aimable envers son entourage et par conséquent envers soi.

Le fait d’arriver à moins vous reprocher 1001 choses et à regarder votre voisin non comme un ennemi mais comme un ami, cela vous aidera dans votre lâcher prise et dans votre bien être quotidien.

Le but est d’arriver à être dans le bien être dans n’importe quelle situation de la vie quotidienne.

Voyons ensemble les techniques pour arriver à lâcher-prise :

Au réveil

Dès que le réveil sonne et que vous ouvrez les yeux, pensez à sourire immédiatement. Cela peut sembler sans importance mais ce simple geste change la diffusion des hormones dans le corps. Ensuite, buvez à jeun, un verre de citron pressé pour vitaliser votre corps au saut du lit. Avec ce réflexe bien être vous allez vous sentir bien mieux qu’à votre habitude pour démarrer la journée et vous laisserez facilement tomber les soucis qui vous empêchent de garder le sourire.

Les affirmations positives

Pendant votre rituel du réveil il convient de répéter des affirmations. Elles devront idéalement être dites plusieurs fois par jour pour pouvoir faire effet rapidement ( il faut compter 21 jours pour qu’un acte soit devenu une habitude pour le cerveau)

Voici quelques exemples d’affirmations que vous pouvez utiliser :

  • Chaque jour je vais de mieux en mieux
  • J’apprends à m’aimer toujours davantage
  • Je fais de chaque journée un moment de bonheur
  • Je fais de mon mieux
  • J’approuve qui je suis et ce que je fais
  • Je me réjouis de me libérer du passé et de m’ouvrir au présent.

La respiration

Si votre corps est tendu vous ne pouvez pas lâcher prise. Prendre soin de votre corps c’est déjà dans un premier temps d’apprendre à respirer. Se centrer sur sa respiration quand vous n’arrivez pas à vous dégager d’une idée, d’une peur ou d’une obsession: imaginer qu’à chaque expiration vous repoussez la colère, le stress, la peur; et qu’à chaque inspiration vous imaginez que vous inhalez le bien-être et la joie.

Je vous propose l’exercice suivant de 2 à 3 minutes :

Debout ou assis, comptez 36 respirations complètes. Un : j’expire, j’inspire. Deux : j’expire, j’inspire etc. Avec à l’expiration l’intention d’évacuer ce qui n’est plus bon pour vous, et à l’inspiration l’idée d’accueillir l’harmonie, le renouveau. Le rythme de l’expiration et de l’inspiration va oxygéner rapidement votre cerveau et fera circuler plus facilement les flux énergétiques.

La réflexion :

Prenez le temps de réfléchir au bien-fondé de vos angoisses en vous posant quelques questions qui vous aideront à lâcher-prise :

  • Votre peur est-elle vraiment justifiée ?
  • Est-ce urgent ? Que se passera-t-il si vous n’agissez pas tout de suite ?
  • Cette situation vaut-elle la peine d’être angoissé ?
  • Est-ce possible de prendre un peu de temps avant de réagir ?

Prenez le temps de vous parler à vous-même en répondant aux questions. Vous entendre parler vous aidera à vous calmer facilement. Au lieu de se concentrer sur ce qui ne va pas ou ce qui n’ira pas, on se force à se concentrer sur ce qui va bien dans nos vies (réussites, plaisirs). On peut s’aider en faisant la liste des kifs de la journée.

La visualisation

Trouvez en vous un symbole qui représente la paix, le calme, le bonheur : la mer, un paysage, une couleur … Dès qu’une situation vous crispe, isolez-vous et visualisez votre symbole apaisant et maintenez-le 30 secondes.

On ne peut pas tout contrôler. Ne pensez pas que le contrôle fait dissiper la peur , bien au contraire ! Le contrôle accentue vos angoisses. Il faut prendre conscience que plus on bloque l’angoisse plus on est mal. Prenez du recul ! Lorsque vous sentez l’angoisse monter il convient de prendre une pause, en vous demandant si la bonne réponse est la panique. Cette pause vous permettra de vous sentir rapidement mieux car vous vous focaliserez dans le moment présent. La respiration est un atout qui vous aidera dans la prise de distance de votre négativité. Le but étant d’arriver à devenir un spectateur de l’angoisse et non l’acteur de sa mise en place. La méditation et la respiration seront des atouts qui vous aideront à lâcher prise et à enlever l’envie de tout contrôler.

Accepter, ce n’est pas se résigner, mais rien ne vous fera perdre plus d’énergie que de résister face à une situation que vous ne pouvez pas changer.
Dalai Lama

Jess

thumbnail_jess
Biographie 
Coach en développement  personnel et experte en relation amoureuse,  je dispose des techniques pour pouvoir vous aider rapidement et efficacement.
Prenez-vous en main !
Devenez acteur de votre vie !
Décidez au lieu de subir !
Je suis là pour vous .
Jess
Sa page : https://www.facebook.com/jessetvous/
Son site : http://jessetvous.fr/

Jess etvous

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *