in

Combien êtes-vous dans votre couple ? Lorsque deux personnes sont en couple, ils ne sont jamais que « deux »

Partager

Je sais, c’est une drôle de question !

Et je ne parle pas ici des amants/maitresses que certains couples ont et qui ajoutent au défi !

Lorsque deux personnes forment un couple, ils ne sont jamais que « deux ».

Chacun d’entre eux a son histoire, ses blessures, ses résistances, ses peurs, ses attentes, ses déceptions passées, ses trahisons même. Chacun porte en lui le souvenir du couple formé par ses parents et qui a été sa première image de couple.

Annonce

Chacun porte aussi le souvenir de ce que sa mère pensait de son mari et des hommes en général et de ce que son père pensait de son épouse et des femmes en général.

Nous gardons tous le souvenir de ce que nous voyions, entendions et sentions du climat conjugal lorsque nous étions petits.

Dans un couple, chacun arrive aussi avec un sac rempli de la somme de toutes ses expériences amoureuses passées, les bonnes, les moins bonnes et les catastrophiques!
Parfois aussi avec les souvenirs d’une merveilleuse relation amoureuse passée, qui pose la barre encore plus haute pour la nouvelle relation en naissance.

Et puis, il y a notre caractère aussi qui intervient, nos défauts, nos qualités, nos habitudes…
Notre trop grande souplesse ou notre trop grande rigidité.
Notre immense besoin d’attention ou notre immense peur de l’attachement.

Annonce

Parfois aussi, les parents de chacun sont encore trop présents dans la vie du couple : qu’ils soient vivants ou décédés, bien des personnes fonctionnent à partir des attentes de leurs parents qu’elles ont intégrées ou qu’elles se font rappeler constamment.

Des parents qui portent un jugement sur le nouveau conjoint s’insère dans une dynamique qui ne leur appartient pas et qui rendra plus difficile la fluidité de la relation dans le couple. Des parents interventionnistes compliqueront davantage la nature même du couple qui cherche à se bâtir ou à se rebâtir.

Alors il est facile de comprendre qu’un couple qui se forme n’est jamais seulement la somme des deux personnes qui le composent : c’est la somme de leur histoire et de celles des générations familiales qui l’ont précédé aussi.

Annonce

Nous portons toutes les couleurs de nos histoires et de celles des couples de nos ancêtres.

Dans cette optique, nous ne sommes jamais seuls dans notre couple !

Toutes les images / Pixabay

Mais la bonne nouvelle, c’est qu’en prenant conscience de tout ce qui compose notre histoire, nous pouvons faire le tri de ce que nous voulons conserver de notre histoire et de ce dont nous ne voulons plus parce que nous avons évolué, parce que cela ne nous appartient pas, parce nous sommes ailleurs ou que nous avons soigné nos blessures, nous avons guéri nos traits de personnalité restrictifs ou surtout, parce que nous savons maintenant ce que nous voulons et ce que nous ne voulons plus.

Pour mettre de son côté les meilleurs possibilités pour que notre couple fonctionne, il faut d’abord faire le ménage de nos croyances et faire un travail sur soi avec Amour.
Bien sûr il faut d’abord s’aimer soi-même mais il faut aussi voyager plus léger, en se délestant de ce qui nous nuit, afin de ne pas traîner de bagages inutiles et encombrants dans cette merveilleuse aventure de cœur qu’est le couple amoureux.

Libérons nos bagages respectifs pour avoir plus de plaisir à voyager ensemble!
Choisissons donc nos propres couleurs! Tant dans notre couple que dans notre vie !

Auteur du texte : Diane Gagnon Visitez son site www.dianegagnon.net

5/5 - (4 votes)

Publié par Clément Artois

Clément a toujours été très empathique et possède de grandes capacités d'écoute, lorsque les gens ont besoin de conseils dans leurs relations, c'est toujours vers lui qu'ils se tournent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Et si tu accueillais le fait que tu sois le créateur de tes joies ou de tes malheurs, de ton enfer ou de ton paradis…

Tu n’as pas le droit de passer à côté de ta vie