Vous devez choisir votre partenaire tous les jours ou la quitter

 

choisir votre partenaire

Vous devez choisir votre partenaire tous les jours ou la quitter

Image crédit : pixabay.com

Vous devez choisir votre partenaire tous les jours ou la quitter

J’ai passé cinq ans à blesser quelqu’un en restant avec, mais je n’ai jamais choisi cette personne.

Je voulais vraiment être avec. Je voulais vraiment faire le choix d’être avec. C’était une personne exquise, brillante et drôle et sensuelle. Sa beauté exotique faisait court-circuiter mon cerveau. Se réveiller tous les matins avec cette personne se blottissant dans mes bras était mon petit paradis. Je l’aimais énormément.

Malheureusement, comme cela se passe avec de nombreux jeunes couples, notre ignorance sur la façon de faire fonctionner correctement une relation a rapidement créé des défis stressants dans notre relation. Au fil du temps, je me demandais souvent s’il y avait une personne dehors qui serait plus facile à aimer et qui pourrait m’aimer davantage.

À mesure que les mois passaient et que cette pensée retentissait de plus en plus dans ma tête, je la choisissais de moins en moins. Tous les jours, pendant cinq ans, je l’ai choisie un peu moins.

Je suis resté avec cette personne. Je viens de la quitter. Nous avons tous les deux souffert.

Choisir cette personne aurait signifié se concentrer tous les jours sur les cadeaux qu’elle apportait dans ma vie pour lesquels je pouvais être reconnaissant: son rire, sa beauté, sa sensualité, sa jouissance, sa camaraderie et bien plus encore.

Malheureusement, j’étais trop focalisé sur la colère, les insécurités, les exigences et d’autres aspects de sa forte personnalité qui m’énervaient. Plus je me concentrais sur ses défauts, plus je les voyais, et plus je renvoyais mon propre pire comportement. Naturellement, cela n’a fait qu’intensifier la tension sur notre relation … donc je l’ai choisie encore moins.

Ainsi, notre épilepsie mortelle s’est jouée sur cinq ans.

Elle a lutté pour me faire choisir. C’est une tâche très difficile. Vous ne pouvez pas faire en sorte que quelqu’un vous choisisse, même s’il vous aime.

Je me rends compte maintenant, qu’elle était souvent en colère parce qu’elle ne se sentait pas en sécurité avec moi. Elle sentait que je ne la choisissais pas tous les jours, dans mes paroles et mes actions, et elle avait peur de l’abandon.
En fait, je l’abandonnais un peu plus chaque jour.

En ne la choisissant pas tous les jours pendant cinq ans, en me concentrant sur ce qui me dérangeait plutôt que ce que j’adorais, je l’ai désertée.

J’ai amené cette personne chez moi comme une magnifique fleur parfumée précieuse, et je n’ai pas su l’arroser comme il fallait, je l’ai laissée seule dans la sécheresse aride de notre relation intime.

C’est de la torture pour tout le monde.

Si vous êtes en relation, je vous invite à vous poser cette question:
« Pourquoi est-ce que je choisis mon partenaire aujourd’hui? »

Si vous ne trouvez pas une réponse satisfaisante, creusez plus loin et cherchez-en une.

Si vous ne la trouvez pas aujourd’hui, reposez-vous cette question demain. Nous avons tous des mauvais jours.
Mais si trop de jours passent sans savoir pourquoi vous choisissez votre partenaire, et que votre relation subit beaucoup de stress, partez. Créez l’ouverture pour un autre être humain pour le voir avec des yeux frais et un cœur amoureux qui le choisira avec enthousiasme tous les jours.

Votre bien-aimé(e) mérite d’être choisi(e) avec enthousiasme. Tous les jours.

Vous aussi.

Choisissez sagement.

Vous devez choisir votre partenaire tous les jours ou la quitter

 

Eleonore Dubreuil

3 Commentaires

  1. Bonjour. J’apprécie le texte ce dessus très touchant mais aussi très véridique surtout vers la fin.

  2. Tous les couples qui sont ensemble depuis longtemps diront :
    « On a choisi une fois pour toutes ».

    La vérité c’est que chacun a ses points faibles. Ce n’est donc pas en quittant la personne qu’on lui évite de souffrir mais en arrivant à la faire avancer par rapport à ce point faible. L’accompagner au changement….
    C’est facil de dire « je l’ai moins choisie alors je la quitte pour pas qu’elle souffre. » mouahahaha !! Quel lâcheté….

    Ceux qui sont depuis plus de 10ans avec la même personne me compremdront …

  3. Tout à fait d’accord avec vous Alain !
    Quitter quelqu’un qui vous aime, pour pas qu’il souffre est en effet une excuse pour vous donner bonne conscience alors que vous commettez un acte très lâche. Vous fuyez devant l’effort, devant l’amour. Vous n’êtes pas prêts à vous battre pour la personne que vous avez choisie par le passé, choisie et aimée, alors qu’elle est prête à se battre pour vous, malgré les périodes d’orage dans votre couple, elle continue de vous choisir. Choisir quelqu’un, c’est le choisir dès le début et avoir la volonté, dès cet instant, de le choisir pour toujours, quoiqu’il en soit, même quand on le veut moins.. et être choisi par lui jour après jour. Si vous n’êtes pas capable de voir que, alors que vous pointez du doigt tout ce qui ne vous convient plus chez votre partenaire, en oubliant pourquoi vous l’avez choisi et aimé, lui continue de vous choisir, de vous aimer, de rester à vos cotés, vous accompagner, attendre que vous avanciez vous aussi, alors vous êtes profondément égoiste et centré sur vous. Et immature de surcroit. Quitter quelqu’un n’a jamais résolu tous les problèmes et dans votre cas, c’est le choix de la facilité et la lâcheté.
    Je suis d’accord avec de nombreux points de votre article, sur le fait de se choisir, le fait que l’on peut avoir le regard embrumé et oublier de voir avec notre coeur, tout ce que l’autre a de beau et aimable en lui, que l’on « s’habitue » à l’amour, qu’on en a plus conscience.. mais je ne suis pas du tout d’accord avec vous sur la fin. Vous avez choisie votre femme pendant des années, puis vous l’avez moins choisie, n’avez rien fait pour essayer de la « choisir » à nouveau, êtes resté « par confort » ou lâcheté ?, en tergiversant, ne faisant rien pour sauver la relation, pour finir par la quitter quand même.;au bout de 5 ans. Alors évidemment qu’elle a souffert.. C’est bien pire. La vérité c’est que vous semblez, alors que vous étiez visiblement heureux à ses cotés, avoir été spectateur de votre relation, vous n’avez jamais décid » d’agir, vous vous êtes comporté en enfant en attendant que tout arrive naturellement, de l’autre. Et quand les difficultés sont arrivées, c’est votre partenaire que vous avez blâmée, et vous n’avez rien fait pour inverser la tendance. Vous semblez avoir été très passif, sans capacité à vous remettre, vous, en question. On est deux dans uen relation, deux à le vouloir, deux à être responsables. Dans un couple, on engage la vie de l’autre avec la sienne, ne l’oubliez jamais lorsque vous quittez quelqu’un. Alors ne justifiez pas votre comportement immature en disant : choisissez-tous les jours votre partenaire ou quittez-la/le (dans ce cas précis, « quitter » n’est qu’une fuite, une lâcheté égoiste : « je te veux plus donc je te jette après t’avoir consommé », quelle tristesse de concevoir ainsi les relations humaines…).
    Les couples qui durent longtemps sont ceux qui réparent ce qui est cassé, pas ceux qui le jettent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *