in

Bonheur, je te veux ou je te donne ?

Partager

Le plus grand bonheur de la vie c’est d’avoir la paix du coeur.

Hamaye Yattassaye

Notre bonheur dépend en partie de nous.
J’ai caricaturé ci-dessous quelques comportements que l’on rencontre.
Vous pouvez en imaginer d’autres puis trouver ce qui nuit au bonheur
et ce qui le favorise.

Annonce

Mais saurez-vous adopter un comportement qui vous rend réellement plus heureux ?

Bonheur, je te veux.

J’ai un droit à être heureux.
Je veux que tu viennes habiter
chez moi, que tu ne me quittes pas.
Tu auras le droit de réjouir les autres quant je te prêterais aux amis
ou à la famille, mais toujours en ma présence.
En échange, je m’occuperais bien de toi.

Bonheur, je te cours après.

On m’a dit que tu étais dans l’argent,
les loisirs, le bien manger, le sexe, le paraître…
Alors, je cours après l’argent, puis je dépense tout très vite.
Je m’étourdis dans une vie
où je me défonce
et où je n’ai pas le temps de penser vers quoi je fonce.

Annonce

Bonheur, je doute de toi.

La vie ne vaut pas le coup d’être vécue. On ne peut vraiment pas être heureux
sur cette Terre.
Tout va mal, de plus en plus mal.
On fonce vers un mur.
Je ne crois pas ceux qui me disent
que c’est parfois dans ma tête que tout va mal.

Bonheur, je t’espère.

Je suis sûr que demain sera mieux qu’aujourd’hui.
Je joue aux jeux d’argent ou je scrute mon horoscope.
J’en oublie les peines de ce jour,
mais aussi le plaisir de vivre au quotidien et de travailler à un monde meilleur.

Bonheur, j’ai peur de toi.

Annonce

Je préfère me contenter de petits plaisirs. Si je me laisse aller à être réellement heureux, il va falloir que je m’occupe
de toi :
faire face à la vérité, te nourrir de rencontres et d’amitiés,
me libérer de mes vieilles habitudes,
être fidèle en amour…

Bonheur, je t’accueille.

Pixabay

Quand on me présente une nouvelle personne, je me dis :
« peut-être un futur ami ? ».
Quand je fais une erreur, je me dis :
« quelle est la leçon à retenir ? ».
Quand quelque chose va bien, je me réjouis du bonheur des autres.

Bonheur, je te donne.

Je commence par accueillir,
car il faut avoir bien reçu pour bien donner.
Puis je rends service à ceux qui en ont besoin et je fais partager mes joies,
car il faut avoir bien donné pour bien accueillir. Et, de cet échange, se développe notre bonheur mutuel

Auteur Inconnu

Le bonheur ne consiste pas à avoir le meilleur de tout, mais à savoir comment tout rendre meilleur.

Augusto Branco

5/5 - (1 vote)

Publié par Julie Latour

J'aime la spiritualité mais je suis surtout spécialisée en numérologie depuis bientôt 10 ans. Tout comme le célèbre philosophe, mathématicien et astrologue Pythagore, je pense que toutes les choses peuvent être exprimées par un nombre.Ne sous-estimons pas le pouvoir des nombres, ils peuvent révéler des informations essentielles sur notre avenir .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La plus grande gloire n’est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute !!! 

L’amour, c’est gagner la guerre, sans commencer la guerre : liberté et amour