in

Aimer ce n’est pas toujours insister, parfois aimer c’est aussi abandonner.

Partager

Désolé si vous pensez que par amour on n’abandonne jamais et on insiste toujours . Mais vous êtes-vous déjà lassé de lutter pour quelqu’un et que quelqu’un ne vous ait pas donné la valeur que vous méritiez ? Vous êtes-vous déjà senti seul lorsque vous vous êtes donné à quelqu’un et que quelqu’un ne se souciait pas vraiment de ce que vous ressentiez ?

Annonce

Vous êtes-vous déjà trop soucié de vous, avez-vous perdu le sommeil, pleuré toute la nuit pour quelqu’un qui, après tout, ne voulait pas s’engager et ne s’est jamais vraiment soucié de votre douleur ? Savez-vous ce que c’est que d’aimer quelqu’un immensément et en retour, que quelqu’un vous donne quelque chose qui tient dans la paume de votre main ?

Avez-vous déjà eu l’impression que votre poitrine allait éclater, que votre gorge s’était nouée, que votre voix s’est effondrée, que votre ventre s’est retourné et que vous avez perdu tous vos repaires quand quelqu’un que vous aimiez vous a laissé tomber ?

Je peux vous dire avec toute la certitude du monde qu’aimer ce n’est pas insister quand rien n’a plus de sens. Aimer, c’est savoir partir pour ne pas rendre les choses encore plus confuses.

Aimer, c’est abandonner avant que les choses ne perdent leur sens.

Parce qu’aimer ce n’est pas de l’égoïsme, aimer c’est accepter quand les choses prennent une autre tournure , c’est comprendre que parfois, on n’y peut rien, il suffit d’accepter et de suivre des chemins différents.

Aimer, ce n’est pas penser que la fin d’une relation est la fin de l’amour, ce n’est pas croire que l’amour meurt et que tout ce qui a été vécu par vous n’en valait pas la peine.

Annonce

L’amour, c’est croire que tout ce qui a été apprécié pendant que vous étiez ensemble en valait la peine, c’est comprendre que les expériences que vous avez échangées dureront toute une vie.

L’amour, c’est réaliser, même dans la dureté d’une fin, que toute fin demande un nouveau départ et qu’il faut parfois apprendre à recommencer seul.

L’amour ce n’est pas courir après quelqu’un qui s’éloigne toujours de vous, l’amour c’est quand la distance fait mal à cause du désir et que vous courez tous les deux, seulement l’un contre l’autre.

Toutes e images / Pixabay

L’amour, ce n’est pas être indifférent, ce n’est pas prétendre que vous ne le ressentez pas, et encore moins courir après quelqu’un qui ne se soucie manifestement pas de vos sentiments.

L’amour, c’est le sentir à l’intérieur et avoir le besoin de s’ouvrir à l’extérieur, et comprendre que ce que l’on ressent ne mérite pas d’être écarté par qui que ce soit.

Annonce

L’amour ce n’est pas souhaiter que l’autre soit mal, ce n’est pas encourager l’autre à être déçu par quelqu’un d’autre.

L’amour ce n’est pas renier ce qui a été vécu, l’amour c’est savoir remercier le passé, pour les déboires que vous avez eu, pour les erreurs que vous avez commises et pour les déceptions que l’autre vous a causées.

Aimer, c’est être capable de voir à quel point vous étiez immature et vous efforcer d’être meilleur qu’avant.

C’est pourquoi aimer c’est encourager l’autre à atteindre ses objectifs même si l’autre n’est plus à vos côtés, c’est souhaiter bonne chance et oublier les douleurs du passé, c’est dire à l’autre d’avancer et de ne jamais oublier que vous aussi vous devez continuer .

Enfin, l’amour n’insiste pas sur ceux qui ne vos correspondent pas. L’amour, c’est abandonner ceux qui n’en valent pas la peine et insister sur ceux qui le font compter.

4.2/5 - (12 votes)

Publié par Clément Artois

Clément a toujours été très empathique et possède de grandes capacités d'écoute, lorsque les gens ont besoin de conseils dans leurs relations, c'est toujours vers lui qu'ils se tournent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Je veux des câlins si fort qu’ils brisent mes peurs et mes doutes

La maturité affective, émotionnelle, mentale, physique même, viennent avec les renoncements