Les 7 niveaux de conscience qu’on doit gravir afin de grandir spirituellement vers la réalisation

Afficher l'image d'origine

Les 7 niveaux de conscience qu’on doit gravir afin de grandir spirituellement vers la réalisation

1. Le premier plan est le moins élevé. C’est celui de la conscience instinctive qui est proche de l’animal. L’être sur ce premier plan est primitif et cherche avant tout a satisfaire ses besoins intimes et ne connait pas l’amour. Il est totalement inconscient.

2. Le deuxième plan est celui de la conscience collective. A ce niveau la personne développe son sens des relations humaines. Elle est plus sélective dans le choix de ses partenaires mais plusieurs peuvent lui convenir. Elle ne connait pas encore l’amour véritable mais le copie. Elle est possessive et considère son partenaire comme lui appartenant. L’égo est très fort à ce niveau. Ce plan est émotionnel et c’est la que se situe la majorité de l’humanité de notre belle planète.

3. Le troisième plan est celui du mental. Là, l’individu situe son JE. Il commence a s’individualiser. C’est le plan du pouvoir personnel, de l’énergie, des idéologies (religieux, politiques, économiques). C’est le plan des leader. Il fonctionne selon la dualité du mental (amour-haine, dominant-dominé etcc). C’est l’amour échange qui n’est pas le véritable amour mais s’en approche. C’est le plan de la prise de conscience, de la réflexion. L’individu a ce niveau élargit ses connaissance soit en ésotérisme, en spiritualité. Il prend conscience qu’il existe une autre dimension.

4.Le quatrième plan est causal. C’est le plan ou vous pouvez vous connecter à votre âme. A ce niveau, vous pénétrez dans la partie de l’âme, celle de l’amour (l’amour spirituel). A ce niveau, vous pouvez vivre l’amour avec une âme-soeur. Votre partenaire est tellement proche de vous qu’il n’y a aucun effort a faire, aucune concession. L’AMOUR EST. C,est la fusion. C’est le plan des créateurs, des artistes, qui expriment la beauté sous toutes ses formes. A ce niveau on a envie de donner et d’ETRE.

5.Le cinquième plan est celui de la super-conscience. L’amour est manifesté et exprimé pleinement. C’est celui de la pensée symbolique. A ce niveau on peut se passer de sexualité. C,est le niveau des grands comme Beethoven, De Vinci, Pythagore et… La seule partenaire possible est son âme-jumelle, son complément, son miroir. C’est le plan des guides spirituels, des Maîtres. Ses dons psychiques se développent naturellement, et elle accroit sa capacité de guérison. On atteint ce niveau par une illumination. Elle enseigne l’amour et guide l’humanité.

6.Le sixième plan est celui de la buddhi, ou conscience intuitive de l’âme. A ce niveau l’être n’a plus d’égo, il n’est plus qu’une âme rayonnant d’amour et de lumière. Il est un message vivant de l’harmonie universelle. Il a réalisé le mariage mystique (union divine). Il représente Dieu sur terre.C’est l’ermite solitaire constamment dans la béatitude. Il n’a plus de personnalité car il fait partie du TOUT. Il est proche de la fusion définitive avec l’ESPRIT ETERNEL.

7.Le septième plan est celui du divin, de la conscience cosmique. Le corps s’embrase, le feu monte dans les canaux éthériques et l’énergie divine vous transforme en ETRE DE LUMIERE. Vous tombez dans la conscience cosmique et l’illumination, et vous y restez pour l’éternité.

Source de l’article :Image crédit :ouvretonciel.com

Clément Artois

Clément a toujours été très empathique et possède de grandes capacités d'écoute, lorsque les gens ont besoin de conseils dans leurs relations, c'est toujours vers lui qu'ils se tournent.

12 commentaires

  1. Cetait bien jusqua 5 « n’a plus besoin de sexe »… bullshit, aussi bien nier une parti de soi meme, une partie de l’univers aussi qui a tout créé par le sexe ( mêne au niveau de ce qui n’est « pas en vie » ) . Deux choses qui se rencontrent dans un certain contexte et qui en engendre un troisieme, qui lui interragis a nouveau dans un certain contexte avec un autre en produisent encore, et ainsi de suite.

    Exemple: Yod-He-Vau-He, Yod rencontre dans le contexte He le Vau qui engendre le dernier He, qui devient à son tour un Yod, commencant un nouveau cycle. Comme ceci:

    Yod-He-Vau-He
    Yod-He-Vau-He
    Yod-He-Vau-He

    Tout dans l’univers est la combinaison de l’émetteur, Yod, avec le réceptif, Vau dans différents contextes He et le résultat de cette combinaison, de cette fusion, engendre un nouveau cycle et de nouveaux contextes.

    Bien intentionné et jolie spéculation, mais c’est faux à partir du 5. Le sexe n’est pas qqch de « primitif » réservé seulement aux égoïstes, loin de là. C’est un besoin, un instinct fondamental de l’esprit qui a créé toutes les complexitées de l’univers.

  2. Je trouve ça un peu réducteur comme façon de voir. Encore une fois on installe une hiérarchie alors que l’on parle de spiritualité, qui ne devrait selon moi n’être que l’occasion de parler d’Amour. Pourquoi devrait-il y avoir une façon absolue d’être tout au long de notre évolution? Pour ma part, je sens qu’il y a un peu de chacune de ces étapes en moi. Et je n’ai et n’aurai probablement jamais l’intention de me plier à des règles dans lesquelles je ne me sentirai pas à l’aise pour mon éveil. La vie sur Terre est une expérience qui de toute façon nous fait grandir, pour y revenir ou pour se balader dans d’autres dimensions ensuite. Alors pourquoi se compliquer la tâche en oubliant d’ÊTRE tout simplement.

    P.S: d’ailleurs pourquoi placer l’égo et le mental du côté ennemis. N’est-il pas préférable d’en faire des alliés pour pouvoir les maîtriser bien plus facilement?

    • « La seule partenaire possible est son âme-jumelle » Jamais il est dit que le sexe est proscrit. Le sexe dans l’amour Inconditionnel, avec son âme jumelle ne peut être bénéfique alors que du sexe pour du sexe ne peut qu’être négative (basé sur le physique et l’égo) c’est surtout ça qui est dit. D’où le fait que ça ne peut être des alliées. L’égo c’est un comportement qui se forme avec le vécu et non avec l’amour. Il nous fait réfléchir, juger, décider sans le vouloir au plus profond.

      « A ce niveau on PEUT se passer de sexualité » On a le pouvoir de le faire ou non libre à toi, tu as un pouvoir décisionnel mais est il bon d’en user dans n’importe quelle circonstance?

      Et pour les étapes c’est comme dans tout il y en a forcément, la vie elle même en est dotée alors pourquoi pas notre spiritualité?

  3. Delphine je suis tout a fait d’accord avec vous. Pourquoi encore des degrés ? qui a formulé cela ? et pourquoi ? nous ne sommes plus à l’école avec des diplômes octroyés ou pas…nous sommes dans l’Amour et le Pardon Inconditionnel de l’autre. Chaque jour nous donne un terrain de jeu neutre semons y de l’Amour ..rien que de l’Amour et l Univers nous entourera de ses merveilles.

  4. Delphine l’ego n’est pas un allier. Il faut savoir vivre avec mais il ne nous veut pas toujours du bien.
    Je confirme les différents plan. Si vous remettez en cause ce qui est dis dans cet article c’est que vous y mettez votre mental et que vous n’êtes pas arrivés au 5ème plan… sinon vous sauriez.

  5. je suis bloqué entre le 5ème et le 6ème étage quelqu’un peut il m’aider à sortir de là ? ……

  6. Il faut savoir que la seule façon de pouvoir décrire les 7 niveaux d’éveil spirituel est d’avoir atteint soi-même le septième niveau.

    Je crois aussi que l’utilité de présenter le développement spirituel par des étapes successives est de mettre en évidence les nouveaux éléments qui apparaissent durant le parcours. Je ne doute pas un instant que l’on vit cette progression de façon continue et non en passant d’un niveau à un autre.

    Les niveaux de développement sont des modèles théoriques qui aident à comprendre les enjeux principaux, mais ne dépeignent aucunement la façon dont se vit le développement spirituel dans le quotidien. Parfois on peut avoir l’impression de régresser et cela aussi fait partie d’une progression qui n’est certainement pas linéaire, comme quand on grimpe les escaliers d’un immeuble.

    Lorsqu’on évolue vers un nouveau paradigme, ce n’est pas comme quitter une pièce pour entrer dans une autre. On passe généralement par toutes sortes d’impressions, de doutes, d’incertitudes, d’essais, de découvertes, d’expériences nouvelles, on teste et on reteste pour soupeser le poids des alternatives et des pertes qu’on devra laisser derrière si l’on choisit d’avancer plus loin. Mais lorsque le nouvel état d’esprit est bien habité et intégré, qu’il devient le mode naturel d’être, il n’y a plus de retour en arrière possible, le rubicon est dépassé et il ne reste plus qu’à poursuivre vers l’avant.

    Ce n’est pas obligatoire pour personne, c’est l’usage que l’on fait de son libre-arbitre qui détermine à chaque moment, la suite des événements et les nouvelles conditions qui en découlent.

  7. Le libre arbitre est seulement
    en partie naturel. Il est inévitable
    qu’une grande partie de nos actes
    soit prédestinés. 65% du temps de
    notre vie est réglé par les comptes
    Karmiques de nos vies passées.

  8. Pas vraiment d’accord, ou plutôt pas d’accord du tout à propos de votre déclaration concernant l’absence d’amour chez l’animal.. D’où tenez-vous cela? Avez-vous fait l’expérience de la communication animale? Si tel n’est pas le cas, je vous invite à vivre cette expérience. Vous ne pourrez plus écrire que les animaux ne connaissent pas l’amour. Vous écrirez plutôt:  » avant cette expérience, je n’avais pas conscience à quel point les animaux sont d’un amour inconditionnel envers nous ( l’humain aussi élevé soit-il, « peut aller se rhabiller »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *