24 clés puissantes pour dépasser l’égo

 

dépasser l’égo

24 clés puissantes pour dépasser l’égo

Image crédit : pixabay.com

24 clés puissantes pour dépasser l’égo

L’Égo est le point centrale de l’histoire de notre vie, basée sur notre passé et regardant vers l’avenir. C’est notre petit moi possessif, éternel insatisfait, qui fait souvent de notre vie une galère.

Ce petit ego (ou plus précisément ce que nous croyons être notre Soi, notre égo) est enroulé fortement dans le fond de notre esprit, est responsable d’une quantité astronomique de souffrances et de destructions insensées et inutiles dans toute l’histoire De l’humanité.

Comment arriver à dépasser notre égo et mieux le connaitre ?

Voici 24 clés puissantes pour dépasser l’égo :

Clé 1.

L’égo n’est pas mauvais, il est simplement inconscient.

Clé 2.

C’est responsable de l’intégrité de la personnalité, de notre bien-être intérieur.

Clé 3.

L’égo ne poursuit que ses propres rêves et ses ambitions, et c’est pourquoi il durcit très souvent notre vie.

Clé 3.

Les éléments de l’égo sont des pensées, des émotions, des souvenirs (avec lesquels la personne s’identifie comme «mon histoire»), des rôles inconscients fixés et des identifications collectives (nationalité, religion, etc.). La plupart des gens s’identifient complètement à ces composantes de l’égo, et pour eux rien en «dehors» de celui-ci n’existe.

Clé 4.

L’identification de l’égo aux choses (objet, corps propre de la personne, mode de pensée) crée le lien de l’individu à diverses choses. L’égo éprouve son existence par la possession d’objets divers.

Clé 5.

La satisfaction fournie par le sens de la possession est courte, donc l’égo poursuit habituellement la conquête de nouveaux objets. Il y a une motivation puissante derrière cette activité de l’égo, une exigence psychologique pour obtenir plus, le sens inconscient de «pas encore assez», et ce sentiment se pose dans un besoin de plus.

Clé 6.

Le contenu de l’égo sera alors la chose avec laquelle l’individu s’est identifié (ma maison, ma voiture, mon enfant, mon intelligence, mon opinion, etc.). Le contenu de l’égo (avec lequel l’individu s’identifie) est façonné par l’environnement et l’éducation de la personne, c’est-à-dire la culture dans laquelle la personne devient adulte.

Clé 7.

Les pensées telles que «c’est le mien», «je le veux», «j’en ai besoin», «ce n’est pas assez,» appartiennent à la structure de notre égo. Le contenu du Moi change avec le temps ; il est remplacé par du nouveau contenu. Aucun contenu n’est cependant capable de satisfaire durablement le Moi tant que la structure du Moi demeure à sa place.

Clé 8.

L’égo cherche toujours quelque chose de différent, quelque chose qui promet une plus grande satisfaction, rendant le sens de soi de l’individu plus complet.

Clé 9.

L’égo veut posséder de plus en plus, veut devenir de plus en plus puissant. Plus de connaissance, plus de foi, plus de richesse matérielle. L’égo veut dévorer davantage et veut le faire plus anxieusement. C’est ainsi que l’égo devient un tyran et domine de plus en plus notre vie.

Clé 10.

L’égo est façonné par le passé, en déterminant sa structure et son contenu. La structure de l’égo est un facteur inconscient, qui force l’individu à renforcer son identité en rejoignant un objet extérieur.

Clé 11.

L’égo n’est qu’une production mentale, un système de croyances.

Clé 12.

L’égo s’efforce de se protéger, de se soutenir et de s’élargir. L’égo fonctionne en mode survie. La déclaration selon laquelle le Moi fonctionne dans un mode de survie signifie qu’il lutte continuellement pour rester «psychologiquement vivants», de sorte qu’il considère d’autres égos comme des rivaux ou même des ennemis.

Clé 13.

L’une des stratégies les plus importantes de notre égo pour se soutenir et se renforcer est l’expérience de «j’ai raison». C’est l’identification d’une idée, d’une position, d’une évaluation. Rien ne donne au Moi plus de pouvoir que d’expérimenter que «j’ai raison». C’est le désir du Moi d’avoir raison, et donc de surmonter l’autre, assurant sa propre supériorité.

Clé 14.

L’une des stratégies d’auto-renforcement préférées de l’égo est se plaindre. Se plaindre implique le sentiment que «j’ai raison». Quand un autre égo refuse d’accepter que «j’ai raison», c’est une offense à l’égo qui se plaint, ce qui à son tour, renforce encore sa conscience de soi.

Clé 15.

L’égo a l’intention d’élever les formes (y compris sa propre forme) à l’éternité, ce qui est impossible. Cette intention de l’égo sera la source de toutes les souffrances, car son monde de formes et de croyances s’effondrera comme un château de sable après un certain temps, jusqu’à ce que la mort enlève la dernière des formes : son corps.

Clé 16.

Notre culture et notre civilisation reposent sur le moi égoïste et possessif et comme le moi a créé les institutions de la société, ces institutions sont aussi les expressions du moi.

Clé 17.

La plupart des personnes identifie avec cela l’égo socialement conditionné. Pour certaines personnes cette identification est si puissante qu’ils ignorent que leur vie est dirigée par un mental socialement conditionné.

Clé 18.

L’égo doit tomber, comme il est contre le développement évolutif de notre Conscience.

Clé 19.

Si quelqu’un est capable de remarquer et d’observer les fonctions de l’égo, il ou elle sera capable de le dépasser.

Clé 20.

Nous devons aller au-delà de nos programmes d’esprit dominé par l’égo, car si nous échouons à le faire, nous finirons par nous détruire ainsi qu’une grande partie du monde.

Clé 21.

Une des façons de transcender l’égo est de ne pas réagir sans réserve au kaléidoscope en constante évolution des pensées et des émotions, mais plutôt se concentrer sur la Conscience alerte en arrière-plan.

Clé 22.

L’égo se dit réel et le seul Soi existant, bien qu’il ne soit rien de plus qu’un produit conceptuel, le contenu continuellement changeant de l’espace de Conscience

Clé 23.

Dans l’espace de Conscience, dans l’état de conscience pure, la personne reconnaît et éprouve clairement que le Moi est une fraude.

Clé 24.

La vérité est que nous sommes l’incarnation de la vie, nous sommes nés dans ce monde à la suite d’un miracle, et plus tard nous nous sommes perdus au milieu de la multitude des enseignements et des dogmes.

Source dépasser l’égo : The Mind Unleashe

 

Eleonore Dubreuil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *