in

Si l’on perd le contact avec la nature, on perd le contact avec l’humanité

Partager

Si l’on perd le contact avec la nature, on perd le contact avec l’humanité.

Coupé de tout rapport avec la nature, on devient un tueur.

On peut alors massacrer des bébés phoques, des baleines, des dauphins et des hommes, pour le profit, le « sport », pour sa nourriture ou au nom de la science.

La nature se sent alors menacée par vous et vous prive de sa beauté.

Vous pourrez effectuer de longues promenades dans les bois ou camper dans des endroits merveilleux, vous resterez un tueur et tout rapport d’amitié avec ces lieux vous sera refusé.

Vous n’êtes probablement proche de rien ni de quiconque, qu’il s’agisse de votre femme ou de votre mari.

Annonce

Vous êtes bien trop occupé, pris dans la course des profits et des pertes et dans le cycle de votre propre pensée, de vos plaisirs et de vos douleurs.

Vous vivez dans les ténèbres de votre propre isolement et vouloir le fuir vous plonge dans des ténèbres encore plus profondes.

Vous ne vous préoccupez que d’une survie à court terme, irréfléchie, que vous soyez accommodant ou violent.

Et des milliers d’êtres meurent de faim ou sont massacrés à cause de votre irresponsabilité.

Vous abandonnez la marche de ce monde aux gens corrompus et menteurs.

Etant vous-mêmes dépourvu d’intégrité, vous édifiez une société immorale, malhonnête, qui repose sur l’égoïsme absolu. Et quand vous tentez de fuir cet univers dont vous êtes seul responsable, c’est pour aller sur les plages, dans les bois ou faire du « sport » avec un fusil.

Il est possible que vous sachiez tout cela, mais cette connaissance ne peut nullement vous transformer.

Ce n’est qu’en éprouvant le sentiment de faire partie intégrante du tout que vous serez relié à l’univers.

Le 4 avril 1975.
🌾Journal

Garder la relation à la nature pour ne pas la détruire.

Je suis végétarien, je n’ai jamais mangé de viande ni même des œufs.

Annonce

Cette alimentation donne au corps une énergie subtile.

La vie ne doit pas être tuée ; elle doit être respectée, sacrée.

La révolution intérieure doit advenir.

Pour changer le monde il faut se changer soi-même.

Que devient-on alors ?

On devient amour, intelligent, neuf.

Ce n’est pas utopique, ce changement est accessible immédiatement à tous.

Il faut vivre sans peur, sans division, intensément.

🌾Entretien avec André Voisin en 1972.

2.3/5 - (3 votes)

Publié par Clément Artois

Clément a toujours été très empathique et possède de grandes capacités d'écoute, lorsque les gens ont besoin de conseils dans leurs relations, c'est toujours vers lui qu'ils se tournent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

parler de toi

Tu ne peux empêcher les gens de parler de toi

Il y a des personnes qui ont un conjoint mais qui se sentent aussi seules et vides