Elle parcourt 2650 km pour sauver de nombreux chiens du Yulin Festival

Une chinoise parcourt 2650 km pour sauver de nombreux chiens du Yulin Festival

yulin festival

En Chine, Yang Xiaoyun, 65 ans, ne vit pas la vie d’une retraitée typique. La maison de cette ancienne institutrice, située à Tianjin, est désormais un refuge animalier pour les chiens et les chats que la femme recueille. Ce refuge a été baptisé “Maison commune pour animaux errants”, et elle a désormais plus de 200 chats, et environ 1500 chiens.

femme sauve chiens chine 1

Depuis 14 ans, elle se leve à l’aube pour nourrir tous ces animaux, qu’elle considère comme ses “enfants”. Elle prépare elle-même la nourriture pour ses chiens, ce qui l’occupe pendant de longues heures, vu le nombre d’animaux à nourrir.

femme sauve chiens chine 2

Désormais, elle est bien décidée à sauver tous les chiens destinés à être abattus au Yulin festival, le Festival Annuel de la Viande Canine. En dépit des difficultés financières entraînées par les soins et l’alimentation de tous les animaux du refuge, elle s’associe régulièrement avec des activistes animaliers, dans le but d’arrêter les camions de viande sur leur trajet, et de leur racheter les animaux sur le point d’être abattus à des fins alimentaires.

L’année dernière, elle a ainsi sauvé 360 chiens du Yulin festival. Cette année, elle a parcouru a nouveau les 2650 kilomètres qui séparent sa demeure de Yulin et affirme avoir mis de côté plus de 50000 Yuans (environ 7000 €) pour cette mission. Elle espère réussir à racheter autant de chiens que possible, pour les ramener chez elle, en sécurité.

femme sauve chiens chine 3

Elle a sauvé plus de 100 chiens au Yulin Festival

Elle a sacrifié de nombreuses choses  pour parvenir à ses fins, et elle a souvent mis sa vie en danger en essayant de mettre un terme au trafic de viande canine, pour aider les animaux maltraités et errants dont elle croise constamment le chemin. Yang explique qu’elle a trouvé des chiens errants dans la rue, dans les restaurants servant de la viande canine, et autour des universités agricoles, où ils servent souvent de cobayes expérimentaux.

“Ils sont tous abandonnés et maltraités. Beaucoup d’entre eux sont handicapés : certains n’ont plus d’yeux, d’autres ont eu leur bouche cousue, d’autres encore ont été ébouillantés, ou bien ont eu leurs pattes cassées. Mais au point où j’en suis, je ne les abandonnerai jamais, quoi qu’il m’arrive.”

Voici une vidéo (en anglais) parlant d’elle, et racontant plus en détails les nombreux sacrifices qu’elle a faits pour sauver la vie d’innombrables chiens et chats errants.

 

Jean-Charles Fricotté

6 Commentaires

  1. moi aussi j’aimerai savoir comment faire pour lui envoyer de l’argent pour l’aider

  2. Cela fait trois ans que ça a été publié mais je pense que c’est toujours d’actualité,j’aimerais savoir où en est-elle avec ces rescapés du coeur,et,oui comment l’aider,toujours la même question d’autres personnes au-dessus,si quelqu’un a encore la suite de cette publication,et qu’il a des nouvelles,répondez svp! merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *