in

J’ai besoin de toi…Oui je dis bien « j’ai besoin de toi » !

Partager
Pixabay

Vous n’avez pas besoin d’un autre être humain pour que votre vie soit complète, mais soyons honnêtes. La chose la plus apaisante en ce monde, c’est quand quelqu’un embrasse vos blessures en ne les voyant pas comme des catastrophes dans votre âme mais simplement comme des fissures dans lesquelles y mettre son Amour.
[Emery Allen]

J’ai besoin de toi…
Oui je dis bien « j’ai besoin de toi » !

N’en déplaise au parangon spiritualiste à l’ego conditionné fervent défenseur de « je n’ai besoin de personne », « suffis-toi à toi-même », « n’attends rien des autres », « la vérité est en toi » …
Et bien non ! (enfin pas que)

Moi je déclare avoir besoin de toi ! Et j’ose dire que tu as besoin de moi, par la même occasion !

Annonce

J’ai besoin de ton regard, celui qui contribue à me révéler au monde et à moi-même,

J’ai besoin de ta présence tout simplement pour me sentir en lien, relié, connecté,

J’ai besoin d’échanger pour m’enrichir,

J’ai besoin de toi pour devenir meilleur chaque jour,

J’ai aussi envie de toi parce que c’est bon et un point c’est tout !

Tout ça je ne le puis si je suis seul.

Je n’ai pas besoin de toi pour que tu combles un vide, ou évites ma solitude existentielle.

Je n’ai pas besoin de toi pour que tu me sécurises matériellement ou financièrement.

Je n’ai pas besoin de toi pour m’animer dans la vie.

Je n’ai pas besoin que tu me répares de quoi que soit.

Je n’ai pas besoin de toi pour me sentir complète.

Je n’ai pas besoin de toi tout le temps.

Avoir besoin de l’autre ne signifie pas d’être en dépendance à l’autre, de se pencher, s’appuyer durablement, de ne faire qu’attendre de lui-elle.

C’est bien pour cela, que de commencer par se rencontrer en vérité, le plus entièrement possible est nécessaire. S’engager dans ce processus n’est pas se couper de l’autre bien au contraire.

Annonce

Solitude et lien sont nécessaires au cheminement vers soi. Elles procèdent de deux polarités sur lesquelles je peux en conscience et responsabilité me positionner à chaque instant.

« Le moi m’aime » oui s’il n’est pas une manière d’éviter la difficulté d’être seul. Ce n’est pas un refuge, ni une fin en soi (ou alors une fin de soi, peut être…).

Mon besoin de toi n’enferme personne. Ni toi, ni moi, il s’exprime, s’entend, se partage parfois (et c’est merveilleux), et des fois pas (et c’est comme ça)…

Alors je le dis (et le redis).

Avoir besoin de toi et être avec moi, pleinement, oui !

Ps : Parfois, j’ai aussi envie de toi… nuance subtile

~Shiva Shakti

J’ai compris que j’ai besoin de toi. J’ai besoin de l’absence de tes bras quand tu me serres contre toi, j’ai besoin de sentir le poids de ton corps sur le mien, j’ai besoin de parler avec toi, de rire, j’ai besoin de toi, j’ai besoin de toi pour vivre, j’t’en supplie mon amour, pardonne-moi, pardonne-moi.

film De l’autre côté du lit

On s’en va parce qu’on a besoin de distraction, et l’on revient parce qu’on a besoin de bonheur.

Victor Hugo
4.6/5 - (26 votes)

Publié par Clément Artois

Clément a toujours été très empathique et possède de grandes capacités d'écoute, lorsque les gens ont besoin de conseils dans leurs relations, c'est toujours vers lui qu'ils se tournent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Être heureux c’est reconnaître que la vie vaut d’être vécue, malgré tous les défis, les malentendus et les périodes de crise

L’écoute n’a qu’un seul but : permettre à l’autre de vider son cœur