in

J’aimerai aborder un grand thème, cher à mon cœur : s’aimer

Partager


En effet, j’exprime depuis longtemps que la seule mission que la vie nous donne sur terre, enfin la plus importante c’est de cheminer vers l’amour de soi.

Que voulons-nous apporter au monde, aux autres si cet amour nous fait défaut?

Qu’allons-nous réparer chez l’autre et qu’il nous faudrait d’abord guérir?

Dans notre société et même depuis la nuit des temps ce qui est valorisé c’est d’aimer autrui et d’aider autrui.

Annonce

L’amour de soi est pourtant la source qui nous permet d’aider et d’aimer l’autre tel qu’il est.

C’est la place à l’acceptation, à l’adaptation, à la tolérance, au non-jugement, à l’amour véritable, à l’aide et à l’amour sans attente.

L’extérieur, le monde, les autres seraient et resteraient ce qui comblerait le manque d’amour pour nous mêmes?

Sans leur amour, sans leur reconnaissance, sans leur gratitude nous n’existerions pas?

Notre existence est alors conditionnée par l’amour et la reconnaissance d’autrui, des autres, du monde!

Le don d’amour à l’autre masque alors un immense besoin d’être aimé qui ne peut être comblé que par notre propre amour.

On donne à l’autre ce qu’on ne parvient pas à se donner soi-même, ce qu’on aimerait et souhaiterait recevoir…de l’autre.

Une exigence est présente, sous-entendue, l’autre doit et ne peut que nous aimer, il doit nous le montrer et/ou répondre à nos attentes!

Annonce

C’est un chemin plus ou moins long que de parvenir à s’aimer en fonction de ce qu’on a vécu, de ce que l’on vit, de ce qu’on choisit de vivre et d’expérimenter, de ce qu’on choisit d’abandonner de laisser ou de garder…, des épreuves que la vie sème sur nos routes, de la direction que l’on donne ou qu’on souhaite donner à nos vies.

Il s’agit en fait d’un plus ou moins long chemin de guérison intérieure

S’aimer c’est si vaste en fait : c’est avant toute chose s’accepter tel qu’on est et s’aimer corps et âme!

C’est accepter :

Ses faiblesses, ses failles

Ses vulnérabilités

Ses « échecs », ses « erreurs » (ce que l’on considère comme tel)

Ses « détours sur la route »

Son passé

Son présent

Ses émotions

Annonce

Son ombre

Son corps

Les conséquences de ses choix

Ses résistances au changement

Son rythme

Les épreuves, les difficultés sur la route

Ses schémas de fonctionnement

C’est avoir conscience et avoir intégré :

Sa force intérieure

Ses qualités

Ses dons, ses compétences

Sa lumière

Sa capacité d’action et sa capacité à rebondir

Sa puissance

Annonce

Son discernement

Ses besoins

Ses valeurs

Son unicité

Sa confiance en soi, son estime de soi

Sa mère intérieure

Son père intérieur

S’aimer c’est être plein de cet amour pour nous mêmes au quotidien :

Goûter, savourer, honorer et célébrer le précieux de sa vie et de la Vie à chaque instant

Se respecter

Cultiver le lâcher-prise

Sourire à la vie quoiqu’il arrive

Nourrir sa joie d’être, vibrer de joie et l’exprimer pleinement

Se remplir de gratitude

Accepter son rythme

Être à l’écoute de ses besoins et les respecter

S’envelopper de tendresse et prendre soin de soi dans les moments difficiles

Être plein de compassion et de bienveillance pour soi

Être doux avec soi

Quitter la victime et reprendre les rênes de sa vie

Prendre soin de soi, de son corps et de sa santé

Prendre soin de ses émotions

Prendre du temps pour soi

Annonce

Protéger son territoire intime

Se donner plein d’amour

Redoubler d’attentions pour soi

Se pardonner (avant de vouloir pardonner aux autres)

Se faire plaisir

Recevoir, accueillir, faire la place à ce qui est bon pour soi

Écarter, laisser, abandonner ce qui n’est pas juste ou pas bon pour soi

Être une véritable mère pour soi

Être un père pour soi, celui qui nous permet de nous relever et de poursuivre notre marche

Se féliciter

S’encourager

Aimer son enfant intérieur et le laisser rayonner

Être soi, oser être soi sans peur du regard d’autrui, sans attendre l’approbation et le feu vert d’autrui

Ne pas se critiquer, ne pas se juger

Faire ce que l’on aime

Révéler et offrir au monde sa créativité

Offrir au monde ses dons et ses compétences, et en vivre

Faire ses choix en se laissant guider par son guide intérieur

Acter les décisions et les choix justes pour soi

S’entourer de ceux que l’on aime et qui nous aiment et partager

Quand on s’aime nous nous donnons le meilleur de nous-mêmes, nous le révélons aux autres, nous l’offrons au monde, nous le rayonnons!

C’est la porte qui s’ouvre au bonheur, à la complétude, à la plénitude, à la sérénité, à la force tranquille, à une relation harmonieuse avec notre être et avec les autres!

Nathalie SADOK

4/5 - (1 vote)

Publié par Clément Artois

Clément a toujours été très empathique et possède de grandes capacités d'écoute, lorsque les gens ont besoin de conseils dans leurs relations, c'est toujours vers lui qu'ils se tournent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

La vérité est que parfois nous changeons d’avis sur l’amour

Plus une femme est « profonde » et plus il lui est difficile de trouver des personnes pour vivre des relations sincères