in

DÉCOUVERTE D’UNE CITÉ ENGLOUTIE DEPUIS 11 000 ANS AU SUD DE LA SUÈDE

Partager

atlantis

 

DÉCOUVERTE D’UNE CITÉ ENGLOUTIE DEPUIS 11 000 ANS AU SUD DE LA SUÈDE

Ce n’est pas Atlantis, mais cette cité engloutie est tout de même significative– des plongeurs suédois ont trouvé des reliques de 11.000 ans en Mer Baltique.

Des plongeurs suédois ont fait une découverte unique et rare dans la mer Baltique – des objets de l’âge de pierre laissés par des nomades suédois, datant de 11.000 années. Des sites de médias partent un peu en vrille en parlant d’un « Atlantis suédois » et de la « plus ancienne colonie en Suède ». Néanmoins, quelques faits doivent être posés directement. Tout d’abord, cette découverte n’est même pas proche des descriptions de l’Atlantide. Deuxièmement, elle ne reflète pas une ville, ou un village. Mais nous pouvons encore nous exciter à propos de ces découvertes, car celles-ci sont d’incroyablement vieux objets qui peuvent faire la lumière sur la façon dont les chasseurs-cueilleurs de la région ont vécu.

Björn Nilsson, professeur d’archéologie à l’Université Södertörn, et son équipe, ont reçu des ressources par le Conseil du patrimoine national suédois pour procéder à une fouille de trois ans sous la surface de l’eau dans Hanö, une baie de sable au large de la côte de Scanie.

Bien que les fouilles soient toujours en cours, jusqu’à présent, ils ont découvert un certain nombre de vestiges que l’on croit avoir été jeté dans l’eau par les Suédois de l’âge de pierre, les objets qui ont été préservés grâce à l’absence d’oxygène et à l’abondance de sédiments boueux, qui sont des sédiments riches en matière organique au fond d’un lac eutrophe. Il est extrêmement rare de trouver des preuves de l’âge de pierre ainsi intactes.

Engloutis à 16 mètres sous la surface, Nilsson a découvert du bois, des outils en silex, des cornes et des cordes d’animaux. Parmi les éléments les plus remarquables trouvés sont inclus une sculpture de harpon fait à partir d’un os d’animaux, et les os d’un animal ancien appelé auroch, l’ancêtre des bovins domestiques, dont le dernier est mort au large au début des années 1600.

» Il y a du bois et des cornes et d’autres outils qui ont été jetés là-dedans », a déclaré Nilsson.  » Il y a environ 11.000 années, il y avait une élévation dans la région, une sorte de lagune… et tous les arbres ou os sont conservés sur elle. Si la découverte était sur ​​la terre ferme, nous n’aurions que les choses en base de pierre, rien d’organique. «

Néanmoins, contrairement aux histoires de l’Atlantide, les restes ne sont pas ceux d’une grande ville ou même d’un village car les gens étaient nomades à l’époque.

Les archéologues continuent la fouille de cette cité engloutie, et sont maintenant particulièrement intéressés de voir si il y aurait aussi un ancien site d’enterrements dans la région.

article-2546720-1B0001E900000578-750_634x439

Un plongeur examine un tronc d’arbre de 11,000 ans. Crédit photo : Arne Sjöström

Par Avril HollowayTraduction Yves Herbo

Après DÉCOUVERTE D’UNE CITÉ ENGLOUTIE DEPUIS 11 000 ANS AU SUD DE LA SUÈDE :

 

Annonce
Notez cet article

Publié par Clément Artois

Clément a toujours été très empathique et possède de grandes capacités d'écoute, lorsque les gens ont besoin de conseils dans leurs relations, c'est toujours vers lui qu'ils se tournent.

2 Commentaires

Laisser un commentaire
  1. Il y a dans la vie des faits que nous nous obligions à ignorer de peur être pris pour des fous, pourtant sont ils bien réels. Sans trop savoir comment, j’ai reçu un message par écrit dans une feuille blanche, tel message me disait…José il en existe dans les profondeurs de la mer un poisson tête homme…Vrai ? Faux ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez quel est votre arbre protecteur selon l’astrologie celtique

VOICI UN ARTICLE SUR LE VOYAGEUR CONSCIENT