Comment savoir si quelqu’un vous regarde à travers un miroir sans tain

Comment savoir si quelqu’un vous regarde à travers un miroir sans tain en 30 secondes

Vous êtes-vous déjà retrouvé dans une salle de bains, un salon, ou une pièce privée, devant un miroir en ayant la sensation d’être observé ? Vous pouvez vérifier si le miroir est sans tain, en observant la manière dont il est installé, grâce à des techniques simples, et savoir ainsi si quelqu’un se trouve derrière le miroir.

Voici les différentes étapes

miroir sans tain

Observez l’installation du miroir:

Le miroir sans tain est une feuille de verre revêtue d’une substance appelée mirropane. Si vous vous tenez sur le côté traité, vous verrez votre reflet. Le côté non traité ressemble à une vitre teintée. Pour qu’il fonctionne, le miroir sans tain doit être installé dans le mur, plutôt qu’attaché sur le mur. De cette manière, les personnes installées de l’autre côté peuvent observer ceux qui se regardent dans le miroir. S’il y a un mur derrière le miroir, le miroir est surement un miroir classique.

Si le miroir semble suspendu, regardez derrière pour être sûr qu’il y a vraiment un mur.

Si le miroir semble faire partie du mur, il y a de bonnes chances que s’en soit un.

Vérifiez la lumière:

Pour qu’un miroir sans tain soit efficace, la lumière du côté du miroir doit être 10 fois plus brillante que de l’autre côté. Si elle est plus faible, vous pouvez voir à travers le miroir.

Observez autour de vous, et déterminez si la lumière est particulièrement vive. Si elle l’est, il se peut que le miroir soit sans tain.

Toutefois, si la lumière dans la pièce est relativement faible, et que vous ne voyez pas au travers du miroir, c’est qu’il s’agit probablement d’un miroir standard.

miroir sans tain

Essayez de regarder à travers la glace:

Appuyez votre visage dessus, et mettez vos mains en coupe pour créer une forme de tunnel qui bloque la lumière. En faisant ainsi, si la lumière dans la pièce d’observation est plus lumineuse que celle de votre côté, vous devriez voir à travers.

miroir sans tain

Projetez une lumière dessus:

Si vous n’êtes pas convaincu, éteignez les lumières, et projetez une lumière (cela peut être celle de votre portable) sur le miroir. Si c’est un miroir sans tain, la pièce de l’autre côté sera illuminée, et vous la verrez.

miroir sans tain

Écoutez le son:

Tapez, comme vous frapperiez à la porte, sur le miroir. Un miroir normal produira un son plat, puisqu’il est placé devant un mur. Un miroir sans tain produira quant à lui un son ouvert, creux, qui va résonner, car il donne sur un espace ouvert, derrière lui.

miroir sans tain

Étudiez le type du miroir:

Il en existe deux types: les premiers miroirs de surface, qui sont relativement chers à produire, et les seconds miroirs de surface, ceux que l’on retrouve au quotidien. Lorsque vous appuyez votre doigt sur un second miroir de surface, vous ne pouvez pas toucher votre propre reflet. Vous verrez un espace, dû à une réflexion faible de la première couche sur la surface du miroir. Si vous touchez votre doigt sur un premier miroir de surface, vous pourrez toucher votre propre reflet, car il n’y a pas de couche supplémentaire entre les deux. Les premiers miroirs de surface sont extrêmement rares. Aussi, si vous en voyez, c’est qu’il y a une raison spécifique, et il est très probablement sans tain. Néanmoins ce n’est pas un test infaillible, pour les raisons suivantes :

Compte tenu des lumières à intensité variable, et au matériel dans lequel le miroir est fabriqué, il peut être vraiment difficile de dire si vous touchez ou non votre propre reflet. Vous pouvez penser que vous touchez un premier miroir de surface alors qu’il n’en est rien.

Il est aussi possible qu’un second miroir de surface soit un miroir sans tain. Si d’autres tests vous ont indiqué que vous étiez face à l’un d’eux, comme son installation, ou encore la luminosité de la pièce, ne laissez pas le test de l’ongle être le facteur décisif.

AVERTISSEMENTS:

Aucun test n’est infaillible. Il suffit d’une petite ouverture dans un mur pour y déposer une caméra à l’objectif « fish-eye », et vous ne verrez pas de lumière plus vive, vous n’entendrez pas de bruits sourds, ni ne verrez la pièce derrière le miroir en mettant vos mains en coupe. Même si le miroir est un miroir normal, il existe d’autres possibilités pour cacher un système de surveillance. Gardez aussi à l’esprit que peu de gens souhaitent courir le risque de surveiller autrui. Les exceptions concernent surtout les propriétaires de vente au détail, qui se servent souvent de technologies en vue de limiter les tentatives de vol de leurs employés, tout comme les vols à l’étalage, ou encore un certain nombre d’administrations gouvernementales.

Source: Wikihow

Jean-Charles Fricotté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *