Accueil » Philosophie » Bob Marley :Tu n’es peut-être pas son premier, son dernier, ou l’unique

Bob Marley :Tu n’es peut-être pas son premier, son dernier, ou l’unique

Partager
Annonce

Les vrais amis sont comme des étoiles ; vous ne pouvez les reconnaître que lorsqu’il fait sombre autour de vous.

Bob Marley

Tu n’es peut-être pas son premier, son dernier, ou l’unique.

Elle a aimé avant et elle pourrait encore aimer quelqu’un d’autre. Mais si elle t’aime maintenant, quelle est l’importance ?

Annonce

Elle n’est pas parfaite. Tu ne l’es pas non plus, et vous ne le serez pas.

Mais si elle peut te faire sourire au moins une fois par jour, qu’elle te fait réfléchir à deux fois, si elle admet n’être qu’un être humain et commettre des erreurs, ne la laisse pas s’en aller et donne lui le meilleur de toi même.

Elle ne va pas te réciter des poèmes, elle ne pense pas à toi à chaque instant, mais elle te donnera une partie de sa personne en sachant que tu pourras la briser.

tomber amoureux

Ne la blesse pas, ne la change pas, et n’attends pas d’elle plus que ce qu’elle peut te donner.

N’analyse pas. Sourie quand elle te rend heureux, crie quand elle t’énerve et ressens son manque quand elle n’est pas là.

Aime avec tout ton être quand tu recevras son amour. Parce que les femmes parfaites n’existent pas, mais il y aura toujours une femme qui sera parfaite pour toi…

Bob Marley

Annonce

Tu dis que tu aimes la pluie…
Et tu ouvres ton parapluie quand elle tombe sur toi.

Tu dis que tu aimes le soleil…
Et tu cherches un abri quand il brille.
Tu dis que tu aimes le vent …
Et tu fermes les fenêtres quand il souffle.

C’est pourquoi j’ai peur quand tu dis que tu m’aimes.

Bob Marley

La plus belle courbe sur le corps d’une femme est son sourire.

Bob Marley
Annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *