in

À lire. Maman, Ma Mère, On a grandi …

Partager

Aie dans les veines le doux lait de ta mère, et le généreux esprit de ton père ; sois bon, sois fort, sois honnête, sois juste ! Et reçois, dans le baiser de ta grand-mère, la bénédiction de ton grand-père.

Victor Hugo , Correspondance

À lire. Maman, Ma Mère

On a grandi … Et on a découvert que le médicament n’était pas du jus

Annonce

On a grandi …
Et on a découvert que notre grand-père ne reviendra jamais comme tu l’as dit

On a grandi …
Et on a découvert des choses plus sombres que l’obscurité

On a grandi …
Pour découvrir que derrière ton sourire maman
il y avait 1000 larmes,
et derrière la force de mon père mille maladies

maman formidable

On a grandi…..
Pour nous rendre compte que nos problèmes ne se résolvaient plus par un bonbon, une robe ou un sac

Et que nos parents ne tiendraient pas tout le temps
nos mains pour nous faire traverser les rues,
ou les manteaux de la vie

On a grandi .
Et on s’est rendu compte que nos parents
prenaient aussi de l’âge,
et qu’ils vont bientôt partir,
ou sont déjà partis réellement…

Annonce

On a tellement grandi……..
Et on a compris que la rigueur de maman
était de l’Amour,
sa colère était de l’Amour
et ses punitions étaient de l’Amour

Quelle vie, que le monde est bizarre, que la vie est courte.

Toutes les images / Pixabay

Désolée Pythagore,
Mais ma mère est l’équation la plus difficile

Désolée Newton,
Mais ma mère est le secret de l’attirance

Désolée Edison,
Mais ma mère est la première lumière
de ma vie

Désolée Platon,
Mais ma mère est la tâche chère dans mon cœur

Annonce

Désolée Rome,
Tous les chemins mènent à ma Mère

Désolée Juliette,
Mais ma mère est mon premier amour

Désolée à vous tous,
Quelque soit l’Amour que j’ai pour vous, je n’aimerai jamais quelqu’un comme j’aime Ma Mère,
Parce que c’est une dame qui ne reviendra jamais
une seconde fois dans ma vie

Merci d’être ma Mère

Un homme a pleuré au décès de sa mère et on lui demanda de se calmer,
il répondit :
comment ne pas pleurer alors qu’une des portes du paradis vient de se fermer !

Heureux est celui qui a sa Mère encore en vie

Prends en soin avant de perdre cette perle et de (beaucoup) regretter

Prions pour nos mamans, Elles méritent beaucoup plus!

À partager ….Pour toutes les mamans que nous aimons.

Toujours je regretterai, maman, papa, de vous avoir fait pleurer au temps où nos coeurs ne se comprenaient pas.

Georges Brassens , Maman, papa (1957)

AI

5/5 - (1 vote)

Publié par Clément Artois

Clément a toujours été très empathique et possède de grandes capacités d'écoute, lorsque les gens ont besoin de conseils dans leurs relations, c'est toujours vers lui qu'ils se tournent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

L’amour triomphe toujours !

Tu vieillis

 » Tu vieillis, on m’a dit que tu n’étais plus toi, tu deviens aigri et solitaire. »