Maladie d’Alzheimer: être capable d’accepter que l’âme choisisse l’oubli

alzheimer

Maladie d’Alzheimer: être capable d’accepter que l’âme choisisse l’oubli Annie Langlois Maman était une femme magnifique: toujours bien habillée, très bien coiffée et accessoirisée. J’étais toujours très fière de la présenter à mes amies et j’adorais jouer dans sa garde-robe quand… Lire la suite